Pétition

Pour la stabilisation de l’équipe d’adultes, halte au mépris!

Pour signer la pétition : http://chng.it/LMW7RtC8mp

Le projet coopératif et polytechnique du collège public Gisèle Halimi a été porté pendant 8 ans par un collectif. Au cours de cette élaboration, trois recteur.trice.s se sont succédé.e.s, qui ont soutenu le projet, et leur engagement au côté du collectif a mené à une contractualisation avec la CARDIE (Cellule Académique pour la Recherche, le Développement, l’Innovation et l’Expérimentation).

Ce contrat prévoit 8 postes à profil, qui ont été créés pour rassembler des enseignant.e.s porteur.euse.s du projet et ayant travaillé à son élaboration. Parmi eux, deux enseignants occupant des postes spécifiques pour un an, n’ont pas obtenu leur stabilisation pour l’année prochaine. Cette décision réduit de fait à 6 le nombre de postes à profil et contrevient à la garantie faite par les services du rectorat de stabiliser les personnels sur ces postes.

Cette décision a deux conséquences déplorables :


– Les deux collègues se retrouvent sans affectation après avoir travaillé pendant des années sur le projet et avoir participé avec toute leur énergie à une première année de mise en place difficile et éprouvante dans des préfabriqués. Ils ont organisé leur vie autour de la mise en œuvre de ce projet.
– Ces deux postes à profil sont aujourd’hui vacants faute d’autre candidat. Cela signifie que des postes répondant à des besoins spécifiques seront pourvus en dernière minute par des enseignants précaires qui n’auront pas pris connaissance du projet et pour qui il sera difficile de s’investir dans le temps long du projet.

Par ailleurs, une troisième personnelle enseignante ayant travaillé au projet pendant 4 ans n’a pas obtenu d’affectation sur un troisième de ces postes à profil, son implication dans le projet n’ayant pas été prise en compte. Ce refus condamnant un poste en Lettres, il ne resterait alors que 5 postes à profil pour soutenir ce projet à l’échelle de tout notre établissement prévu pour 600 élèves.

Nous demandons que les personnel.les soient stabilisé.es et que les fiches de postes des affectations à profil soient respectées. Enfin, les professeurs contractuels et TZR, la CPE et l’infirmière, notamment, doivent pouvoir être reconduit.es sur leur poste partout où c’est possible.

Afin de mener à bien le projet d’établissement et dans la lignée des engagements du rectorat, il est impératif que ces 3 postes à profil soient attribués conformément aux critères des fiches de poste et que les personnels précaires soit stabilisés au Collège Gisèle Halimi pour la rentrée 2019.

Contact : halimimilite@gmail.com